En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Français

Poèmes engagés (3ème D 2014-2015)

Par admin jfkennedy, publié le samedi 5 septembre 2015 17:36 - Mis à jour le samedi 5 septembre 2015 17:41

L’esclavage moderne


Tu étais là, petite Safia, sans tes parents
Et c’est pourquoi ils t’ont confiée à Grand Maman
Mais à cause de la misère qui la faisait souffrir
Tu as dû partir.


On t’a finalement envoyée vers une belle dame,
Éduquée, stricte, exigeante et distinguée
Elle était bien payée, et très respectée ta dame
Mais nul ne pouvait se douter de ce qu’elle te faisait.


Petite Safia, réveille-toi
Petite Safia, ce n’est pas à cause de toi tout cela


Oh, elle te payait petite Safia,
Oui, oui, un euro par mois
Et elle te soignait petite Safia,
Oui, oui, elle coulait de l’eau de javel sur tes bras.


Petite Safia, révolte-toi
Petite Safia, laisse agir la grande guerrière en toi


Tu devais fabriquer des poupées de papier
Avec des aiguilles cassées
Et faire le ménage,
Trois fois, quatre fois à chaque étage.


Petite Safia, enfuie-toi
Petite Safia, c’est le moindre de tes droits


Et grâce au fruit sorti de sa boîte
Celui qui a mûri en toi, devenu écarlate
Tu t’es enfin enfuie
Loin de cette maison en or couverte de suie


Parce que ce que tu as fait
Nous a permis de savoir
Tout ce que l’on peut éviter
Grâce à l’espoir


Ariane Crétois, 3ème


Safia


Non, l’esclavage n’est pas du passé
Oui, des enfants souffrent aujourd’hui
Non, l’esclavage n’est pas du passé
Oui, des enfants souffrent sans faire de bruit


Safia a huit ans
Et lorsqu’on est enfant
La vie n’est pas un tourment
Mais maintenant c’est différent


Safia est une petite fille maltraitée
Par une tortionnaire aisée
Qui fait subir le plus grand mal
En faisant de la maltraitance morale


Safia décide de s’enfuir
Elle a cette révolte en elle, puissant ouragan
Elle a retrouvé cet heureux sourire
Celui d’une petite fille de huit ans


Safia a eu l’espoir
De ne plus plonger dans le désespoir
A tous les enfants maltraités dans le monde,
Je vous envoie de bonnes ondes.


Nolwen Huveline, 3èmeD


L’esclavage, c’est du passé
Laisse-moi rigoler
Safia, elle faisait quoi ?
Le ménage, le repassage, etc


L’esclavage, c’est du passé
Laisse-moi ricaner
Après le ménage et le repassage
Elle se faisait frapper au visage


L’esclavage, c’est du passé
Laisse-moi rêver
Safia y croyait dur comme fer
Elle s’échapperait de cet enfer


Et elle y est arrivée !


Corentin David, 3ème


Petite Safia


Orpheline à huit ans, Safia vivait chez sa misérable grand-mère
Elle est devenue esclave d’une femme riche et autoritaire
Du lever jusqu’au coucher du soleil elle devait travailler
Safia était épuisée, surmenée et maltraitée


Orpheline à huit ans, ce n’est pas une vie
Le soir tombé, elle dormait par terre, à peine nourrie
Vivre dans des conditions insalubres et faire des corvées toute la journée
Pour des petites filles, cela ne devrait pas exister


Orpheline à huit ans, elle a trouvé la force de s’échapper
L’espoir qui l’animait a permis de la sauver
Dans son coeur résonnent les battements du courage
Justice a été faite. Maintenant, à vous de vous battre contre cet esclavage


Nguyen Quang Lou, 3èmeD


Safia, maltraitée, huit ans
Petite Somalienne, laissée orpheline par ses parents
Confiée à sa grand-mère
Indigente à en mourir
Elle-même dans la misère
Impossible de la nourrir


Safia, maltraitée, huit ans
Débarrassée par son oncle de Djibouti
Finalement envoyée à Paris
Adoptée par Naïma, femme d’un grand homme
Ambassadrice de l’esclavage au pays des Droits de l’homme


Safia, maltraitée, huit ans
Ce n’est qu’une enfant
Levée à quatre heures du matin pour le ménage
Exploitée jusqu’à la nuit avec courage
Battue, malade, blessée
Enfermée dans une cage
A peine de quoi manger
Logée dans une salle de bain sans chauffage


Safia, maltraitée, huit ans
Réussit à s’enfuir
Malgré l’esclavage
Même si elle a failli mourir
Dans ses yeux, la flamme de son courage
Dans vos mains, son destin.


Lucas Loiseau, 3èmeD